Alfred Hitchcock

Sir Alfred Hitchcock, selon Wikipédia, “est un réalisateur, scénariste et producteur de cinéma britannique, naturalisé américain en 1955, né le 13 août 1899 à Leytonstone (Londres) et mort le 29 avril 1980 à Bel Air (Los Angeles).”

J’adore cette citation d’Alfred Hitchcock! Et quand ai-je le souffle coupé? Cela m’arrive quand je découvre ou admire un nouveau paysage. Et cela arrive souvent en voyage.

J’ai un souvenir lors d’une visite en Californie. On roulait sur une autoroute qui offrait un panorama incroyable de la mer. L’océan était au bout d’une falaise, abruptement, la côte était interrompue.  La vue si splendide que nos yeux ne pouvaient s’en détacher.

Citation d'Alfred Hitchcock
Citation d’Alfred Hitchcock

Pour lire plus d’articles sur Phrenssynnes cogite


Torrey Pines State Reserve

Dans ce même circuit, nous étions allés dans un parc, le Torrey Pines State Reserve, situé près de l’institut Salk à La Jolla en Californie. Lors de notre randonnée, nous avions rencontré un serpent à sonnette qui poursuivait son chemin, zigzagant dans son milieu naturel. Tranquillement et parfaitement inconscient de notre présence. Oh! Comme j’étais contente de cette insouciance, moi qui ai tant peur des serpents. Nous sommes habitués à regarder une variété étonnante de choses, soit à la télévision ou sur des vidéos. Et à certains moments, je crois qu’on a tendance à oublier l’émotion que procure une expérience dans la réalité « présentielle ». (Ce nouveau mot de la pandémie!) Le fait de l’observer en vrai, ce serpent, de vivre cette expérience m’a impressionné au point que me voilà, des années plus tard, à vous la raconter.

Grouse Mountain

Une autre fois, nous avions pris nos vacances dans l’Ouest canadien. Cette année-là avait été difficile personnellement et professionnellement. Et je ne voyais pas le jour où je serais enfin arrivée à Vancouver pour me reposer et visiter avec ma famille cet endroit merveilleux. J’ai un souvenir vif de cette première journée, où assise à boire mon café, j’observais Grouse Mountain. J’avais envie de lui dire, à cette montagne, tu ne peux pas savoir à quel point je suis contente de t’admirer ce matin. J’avais demandé à mon mari de me pincer, tant ce déjeuner sur une terrasse ensoleillée avec lui, mon tendre époux et mes deux filles me comblait.

Life is not just about breathing. It’s also about being breathless.

Alfred Hitchcock

Pour moi, c’est un peu ça avoir le souffle coupé. Ce n’est pas nécessairement écouter une production d’Alfred Hitchcock! Ah! Ah! Peut-être que monsieur Hitchcock parlait de cette peur au ventre qu’on ressent en regardant ses films ou en lisant des livres de Stephen King?

On peut avoir le souffle coupé de différentes façons.

Et vous? Qu’est-ce qui vous coupe le souffle? Voici une image d’un paysage qui nous a coupé le souffle à Lhom et moi.

Coupe America, San Francisco

Bonne semaine.

Phrenssynnes