Gâteau aux pommes

Gâteau aux pommes

Voici une recette que je fais depuis la nuit des temps… C’est une des recettes favorites de Lhom et il me demande toujours ce dessert pour son anniversaire. Une recette délicieuse à manger l’automne pendant la pleine saison des pommes, ce fruit bien de chez nous.

Tel que vous verrez, c’est une recette qui contient du sucre… mais à son anniversaire, on se permet des gâteries…

(suite…)
Spécial pandémie

Spécial pandémie

Bonjour chers lecteurs,

J’espère que vous et votre famille allez bien.  Comment vivez-vous cet évènement historique?  Pour moi et Lhom cela se passe bien.  Nous n’avons pas voyagé dans les dernières semaines, ni été en contact avec des voyageurs ou des personnes infectées mais nous nous sommes mis quand même en quarantaine.  Ou plutôt en “quatorzen” pour reprendre l’expression de ma sœur Wincricri.

Nous apprécions beaucoup tous les trucs humoristiques se retrouvant sur les médias sociaux.  L’humour nous aide à prendre du recul et à relativiser cette situation anxiogène pour plusieurs.

Nous faisons des efforts pour ne pas aller à l’épicerie pour un seul item.  Une seule personne à la fois avec lavage intensif des mains avant et après.  On essaye d’être le plus responsable possible.

Le confinement et ses contraintes amène son lot de friction.  Exemple, la réaction de Lhom lorsque j’ai pris le dernier quart de tasse de sucre pour lui concocter un pouding au riz.  Il n’en restait plus et à choisir il aurait préféré le garder pour son précieux café le matin!  En plus, mon pouding était vraiment décevant… Aidez-moi, avez-vous une bonne recette de pouding au riz ou au tapioca?

Autre anecdote: Quand on est à la maison et qu’on n’a rien à faire… Lhom s’est mis à jouer avec les paramètres de la télévision pour accéder aux postes auquel nous sommes seulement abonnés… Bref, il a joué dans les réglages pour un truc vraiment pas important et pouf!  Plus de télé! Seulement une belle neige à la grandeur de l’écran. Une belle neige comme nous avons ici au Québec, oui, celle que nous sommes un peu fatigués de voir à ce temps-ci de l’année.  Tout pour arranger mon humeur en temps de pandémie alors que le point de presse du premier ministre s’en vient. Ah! Ah! Ah! Ne vous en faites pas Lhom est encore vivant, j’ai pris sur moi, avalé quelques émotions.  En gardant notre calme, nous avons réussi à ramener la programmation. Ouf!  Qu’est-ce qu’on aurait fait sans télé?

Nous allons faire des marches souvent, prendre l’air ça fait du bien en autant qu’on reste à deux mètres…  Nous avons fait, entre autre une promenade dans le sentier près de chez nous.  Je vous partage ces photos pour vous en faire profiter.

IMG_3037

Stoneham au temps de la pandémie

©Lhom

J’ai encore fait des galettes Labriski. Pour ceux qui ne la connaissent pas: Mais qui diable est madame Labriski? Une recette de brownies vraiment délicieuse.

IMG_3020Je ne sais pas pour vous mais moi, je cuisine beaucoup plus.  Si vous manquez d’idée, en voici quelques-unes.

Le granola qui va changer votre vie!

Recette de tartare de saumon des Lucky Brothers

Pain santé

Faire du pain avec sa fille!

Crème de champignon facile

Délices au bleuet du samedi

Recette de tajine original.

Comment faire un clafoutis aux petits fruits

Recette de Macaroni au fromage de Phrenssynnes

Et je vous prépare un article sur la recette de porc effiloché que j’ai fait cette semaine.

J’aimerais beaucoup avoir de vos nouvelles et je suis certaine que mes autres abonnées apprécieraient découvrir comment vous vivez cette pandémie.  Aidons-nous, “on va s’en sortir sans sortir”.

Phrenssynnes.

Dolce Agonia de Nancy Huston

Dolce Agonia de Nancy Huston

La température, le vent et la fraîcheur de l’automne me donnent envie de manger de la dinde, de la purée de patate douce et de la tarte à la citrouille. Pourquoi ne pas se replonger dans Dolce agonia de la canadienne Nancy Huston. J’ai trouvé que la saison des feuilles mortes serait un bon moment pour le présenter aux membres de mon club de lecture. Avec plaisir, une bonne tasse de thé et une galette Labriski (l’énergie de fer) (Mais qui diable est madame Labriski? ) je me suis lancée dans la relecture de ce roman publié en 2001.

Résumé :

Une douzaine de convives se retrouvent pour le souper du Thanksgiving américain (en novembre aux USA alors qu’au Canada c’est en octobre) chez leur ami Sean, un irlandais, professeur de littérature dans une université américaine. Le narrateur est Dieu lui-même! Les parties du livre alternent entre le déroulement de la fête chez Sean et un chapitre dédié à chaque invité où Dieu nous explique la mort de chaque personnage. (suite…)

Délices au bleuet du samedi

Délices au bleuet du samedi

Jardin et muffin

Jardin et muffin

Un samedi matin, j’avais envie de manger un bon muffin frais au bleuet.  Vous savez, une belle pâte pleine de fruits et fumante quand on sépare le muffin entre nos doigts.

Et je n’avais pas le goût de cuisiner.  La paresseuse en moi a trouvé une solution.

Pour les cuisiniers paresseux, voici la recette: (suite…)