Nous, au Québec, ayons de la gratitude pour avoir des rosiers vivants.  Nous oublions vite qu’ils étaient enterrés sous quatre mètres de neige il n’y a pas si longtemps.IMG_2083