Bilan première année de blogue.

En ce mois de septembre qui marque la première année de mon blogue, j’ai pensé partager avec vous mon bilan. J’ai maintenant 45 abonnés et je vous écris ces quelques lignes en sachant que plusieurs d’entre vous êtes déjà blogueurs.
Mais comme ce n’est pas le cas de toutes les personnes qui me suivent, je me permets d’expliquer beaucoup choses que certains d’entre vous connaissez déjà.
Sachez que ce blogue est financé par des publicités. WordPress se réserve le droit de mettre des réclames dans les publications de mon blogue sur lesquelles je n’ai aucun contrôle comme vous avez peut-être pu le deviner… étant donné les sujets des annonces commerciales… Peut-être un jour vais-je passer à la version payante d’un blogue  (…et avoir le choix des publicités) mais pas dans la prochaine année.
Pour faire des commentaires sur mon blogue  vous devez avoir un compte WordPress. Un peu comme sur Facebook ou Twitter. C’est simple et facile: il suffit de se trouver un nom d’utilisateur et un mot de passe. J’adore avoir vos commentaires et j’aimerais en recevoir plus.

Soit dit en passant, vous avez remarqué parfois des petites coquilles… Évidemment, j’écris toujours sans faire aucune faute d’orthographe, au grand jamais je n’oserais laisser passer la moindre… Et bien ce fût un apprentissage pour moi, «lacadémiefrançaise » comme me surnomme parfois Lhom, fait des fautes d’orthographe de temps à autre…  Je remercie celles qui m’ont fait signe pour ces «oublis » malheureux ayant passé à travers les multiples filtres que j’utilise pour me protéger de ce méchant défaut. Alors si vous en trouvez, s’il-vous-plait, n’hésitez pas à m’aviser en privé au fboilard@live.ca ; question de ménager l’amour-propre de « lacadémiefrançaise ».
Pour ceux qui ne sont pas blogueurs, sachez que WordPress nous donne une abondance incroyable de données statistiques.
Une « vue » correspond à la visite d’une page de mon site; ainsi un visiteur peut créer plusieurs « vues » sur mes statistiques.

Statistiques

IMG_2482

Voici un exemple de la page de mon logiciel

2018
Mon premier article a été publié le 2 septembre 2018. J’en publie un par semaine. En 2018, j’ai eu 388 vues, 121 visiteurs, 56 «j’aime » et 17 commentaires.

2019
Cette année, j’ai eu, à date, 1264 vues, 480 visiteurs, 150 «j’aime » et 45 commentaires.
Le logiciel WordPress me donne aussi les articles que vous êtes allés voir (en nombre de vues). Je peux ainsi connaitre les plus populaires. Par contre, mes dernières parutions semblent faussement appréciées par un plus grand nombre de personnes mais c’est parce que j’ai plus d’abonnés maintenant.

WordPress me donne aussi le « référant »: C’est-à-dire de la façon avec laquelle vous avez trouvé mon blogue. Exemple, si vous êtes venus sur mon site en faisant une recherche Google, ça me l’indique.

Mes référents ont été à date :
Lecteur WordPress, Google.com, Google.ca, bing.com, WordPress android App, Pinterest, Facebook, Twitter.

J’ai aussi comme information, le pays d’origine des « vues »; donnée très intéressante et qui m’impressionne toujours.

J’ai eu des visiteurs depuis mes débuts de ces différents pays :
Canada, France, États-Unis, Belgique, Afrique du Sud, Italie, Australie, Tunisie, Turquie, Royaume-Unis, Guadeloupe, Haïti, Croatie, Suisse, Maroc, Jamaïque, R.A.S chinoise de Hong Kong, République Dominicaine, Chine, Inde, Irlande et Bénin.

IMG_2471

Preuve à l’appui!

Je n’aurais jamais cru être aussi internationale!  Un merci spécial à tous mes amis voyageurs. Ainsi qu’à ma fille Kit4 pour avoir allongé ma liste avec la Croatie. Si vous voyagez, venez me visiter et allonger cette magnifique énumération de drapeaux!
Je peux voir ces statistiques pour chaque jour, par semaine, par mois et par année. Ainsi que les tendances.

IMG_2473
Bref, une foule de chiffres que j’ai dû apprivoiser depuis la naissance de mon blogue . Ceci à part le fait d’apprendre comment fonctionne le logiciel WordPress avec ses multiples et innombrables caractéristiques…  Je me débrouille maintenant pas mal pour quelqu’un de ma génération qui n’a jamais étudié ou travaillé en informatique…

J’ai créé ce site pour avoir un projet créatif en ne sachant pas où cela allait me mener.  Chose certaine, c’est que je suis surprise de ma discipline de publication, de mon engouement et du vôtre qui me fait tant plaisir!

Pourquoi avoir choisi ce nom si compliqué: “Phrenssynnes”?  J’avais pris l’habitude, pendant mon adolescence de signer “F” lorsque j’écrivais un mot à ma mère.  Un jour, je me suis amusée avec mon nom, l’écrire à l’envers,  faire à l’inverse de mon habitude et l’écrire de la façon la plus compliqué possible.  Quand, l’année dernière, je cherchais un titre pour mon blogue, j’ai rebrasé tout ça.  “F” était déjà pris,” Curly F” aussi, “chez Francine” faisait un peu “roulotte à patate”.  J’ai décidé de choisir “Phrenssynnes” en attendant de trouver mieux.  En bonus, ce nom résonnait un peu sur la même vibration que mon syndrome de l’imposteur…  Bah! Avec un tel nom, personne ne va me trouver sur internet et c’est bien correct…  Ce nom a fini par jouer en ma faveur à ma plus grande stupéfaction.  Mon beau-frère, informaticien de profession, m’a fait remarquer quelque chose.  Lorsqu’on tape: ” le blogue  de Phrenssynnes” sur un moteur de recherche comme Google, par exemple, mon site sort dans la première page de résultats.  Il semblerait que c’est quelque chose difficile à atteindre et pour laquelle on paye.  Ce que je ne savais même pas!

Une des choses positives que le blogue  a amenée dans ma vie, est la découverte d’un monde et de tous ces gens fantastiques que je vous invite à découvrir.  Voici quelques suggestions:

Si vous aimé la poésie: Les mots d’Éric

Si vous voulez des suggestions de lecture: Charlotte Parlotte

Si vous aimé le jardinage: Les chroniques d’une jardinière ordinaire

Si vous voulez sourire: Chronique de ma vie ordinaire

Si vous voulez partir un blog:  The art of blogging 

Si vous voulez devenir riche: Fais comme les riches

Si vous voyagez aux U.S.A.: Le blog de Mathilde

Pour terminer, du fond du cœur, je vous dis un gros merci à tous.

Phrenssynnes

P.S.  J’attends vos commentaires.