Avez-vous les yeux fatigués, irrités, qui chauffent ou brûlent à la fin de la journée?  La pandémie a grandement changé vos habitudes de travail? Êtes-vous rivés à vos écrans à cœur de jour?

Yeux fatigués?

L’optométriste retraitée en moi ne peut s’empêcher de vous donner quelques conseils pour vous aider à mieux performer dans votre télétravail.

Quand on se concentre ou qu’on utilise beaucoup les téléphones cellulaires, les tablettes électroniques ou l’ordinateur, on cligne beaucoup moins des yeux. Cela cause un débalancement de la mince couche de larmes présente à la surface de votre œil.  Les larmes deviennent plus concentrées, plus salées.  Cela cause inconfort et fatigue.  Alors on passe notre temps à se frotter les yeux et nos mains ne sont pas toujours stériles. En plus, vous savez que, toucher le moins possible votre visage est une consigne importante contre le coronavirus.

Ce qu’on doit faire

C’est pourquoi, faire une bonne hygiène des paupières tous les matins est une bonne idée. Au lever, lors de vos ablutions matinales, fermer vos paupières et nettoyer les avec des lingettes destinées à cet effet ou avec une débarbouillette d’eau chaude.

De plus, autour des cils nous avons de petites glandes sécrétant une huile qui est bonne pour vos yeux; les glandes de Meïbomius.  Le clignement régulier des paupières produit un léger massage à ces petites glandes et elles adorent ça.  Cela empêche vos larmes de s’évaporer trop rapidement.

La méthode “pomodoro” modifiée!

Probablement que plusieurs d’entre vous connaissez déjà  la méthode Pomodoro.  En fait, grosso-modo, il s’agit de faire des pauses à tous le 25 minutes pour être plus efficace dans son travail.  

La “Pomodoro” modifiée c’est faire des pauses aux 20 minutes.  En principe, on recommande de faire à tous les 20 minutes un arrêt de 20 secondes, de regarder à 20 mètres et de cligner 20 fois.  Rappelez-vous de ça: 20 20 20 20!

Un autre truc est de cligner à toutes les fois où vous cliquez sur la touche “enter”.  Si les personnes vous entourant vous demandent si vous avez un tic nerveux, dites-leur de faire pareil!

Que faire d’autre quand on a les yeux fatigués? 

Profitez-en donc, pendant que vous êtes à la maison pour prendre un petit congé de lentilles cornéennes.  Oui, je sais, vous détestez les lunettes…  Si elles vous blessent le nez, les oreilles ou qu’elles glissent c’est que vous n’avez pas compris que votre opticien est votre meilleur ami!  Et des lunettes, c’est normal que ça se désajuste parfois.  On s’est tous, une fois enfargé dans un cadre de porte.  On a tous une vieille tante qui nous a embrassé un peu trop fort… 

Des pauses

Aussi un petit congé de mascara mesdames ne fera pas de tort… Et on évite surtout le crayon Khôl à l’intérieur des cils.  Cela bouche vos merveilleuses glandes de Meïbomius.

Malgré tout cela votre surdose d’ordinateur se fait ressentir? À la fin de votre journée ou à tout autre moment, mettez-vous une compresse chaude sur les yeux durant cinq à dix minutes. On prend une débarbouillette propre et l’eau chaude du robinet (pas besoin de faire bouillir l’eau). On s’étend en déposant tout simplement sur vos paupières sans presser (même si ça s’appelle une compresse…). Vous trouvez ça long cinq minutes; et bien profitez-en pour faire une petite méditation. Le monde peut bien s’arrêter de tourner sans vous pendant quelques instants.  Après tout, ça ne coûte rien et c’est tellement relaxant la petite compresse…

Des gouttes?

Si vous avez une visite à faire à votre pharmacie, vous pouvez acheter des larmes artificielles.  N’achetez pas des gouttes spécifiques pour enlever la rougeur.  Demandez à votre pharmacien une sorte de larmes lubrifiantes sans agent de conservation car cela sera plus doux pour la surface de votre œil.  Vous pouvez en mettre de une à quatre fois par jour.  Autre chose, lorsqu’on met des gouttes dans nos yeux, on a toujours le réflexe de clignoter beaucoup.  Ainsi, la goutte va plutôt lubrifier votre nez, puisqu’elle passe par le petit canal entre votre œil et le nez.  C’est pour ça qu’on vient le nez bouché quand on pleure beaucoup.  Essayer, à la place, de garder les yeux fermés environ quinze à trente secondes sans cligner, aussitôt que la goutte est dans votre œil.  Elle sera plus efficace.

. . .

Pour lire plus d’articles sur Phrenssynnes cogite

. . .

Et pour ceux qui le peuvent, allez donc prendre une marche au lieu d’aller voir pour la centième fois de la journée si vos amis on écrit quelque chose sur Facebook. Vos yeux vont aimer l’air humide de l’extérieur. Et que ce soit seul ou avec d’autres, en marchant, vous clignerez assurément plus souvent des yeux sans vous en rendre compte!

La photo de la semaine

Voici la photo de Lhom, un beau paysage ça repose toujours les yeux!

J’espère que ces quelques conseils vous aideront à passer à travers.

Saumur et la Loire
Saumur et la Loire

Bonne semaine.

Phrenssynnes.