À la recherche d’un excellent roman policier à lire pour l’été 2021: Entre deux os, de Kathy Reichs


Une amie de mon club de lecture m’a prêté cet ouvrage. J’avais déjà commencé un livre de Kathy Reichs, il y a longtemps. Je ne me rappelle pas lequel, mais j’ai été incapable de le terminer, car je le trouvais farci de détails scientifiques tout à fait ennuyeux. J’ai décidé de donner une deuxième chance à Kathy Reichs avec Entre deux os.

Quatrième de couverture

« Un drogué enterré, une clocharde noyée, un ancien policier pendu : il fallait bien tout le talent de Temperance Brennan pour distinguer, derrière la diversité des techniques utilisées, la main d’un homme. À défaut d’un statut social, d’un profil physique ou d’une scène de crime comparables, tous ont un point commun : ils ne manqueront à personne. Et tous portent, sur une vertèbre bien précise, la signature insolite de leur assassin…

Sous le soleil de Charleston, fleuron de la vieille Caroline du Sud, les vacances de Tempe tournent vite au délire. Quand l’anthropologue judiciaire n’est pas mandatée d’urgence auprès d’un squelette, elle doit jouer les négociatrices entre Peter, son ex-mari, et Ryan, son amant québécois. Les caprices du cœur, pourtant, ne sont rien : dans cette affaire, ce sont bien d’autres organes qui entrent en jeu… »

Ce que j’ai moins aimé

En fait, j’ai bien aimé cette histoire. Dans ce livre, l’accumulation de faits ou de détails scientifiques ne m’a pas submergée comme la dernière fois.

Ce que j’ai aimé

L’intrigue a lieu dans la région de Charleston, une région que j’ai visitée à deux reprises et que j’ai adorée. Je me promets d’y retourner dans l’espoir de vous concocter une autre aventure de Brittany Brexit.

C’est un bon whodunit avec une spécialité médico-légale.

Pourquoi j’aime des whoduntis? Ma fille m’a un jour posé la question. Elle trouvait cela macabre de lire des histoires d’assassinats.

Premièrement, j’ai une admiration infinie pour ces policiers pourchassant les meurtriers, qu’ils soient imaginaires ou réels.

Deuxièmement, il y a toujours une note d’humour ou certains passages dont le ton est plus léger. Par exemple, les héros d’Agatha Christie démontrent une joie de vivre et semblent si heureux malgré leur travail difficile.

Tel que le mentionne Wikipédia à ce sujet : « La fonction de l’humour est surtout d’évacuer une part du sordide de la situation. »

Dans les nouveaux romans policiers, l’humour vient fréquemment de l’originalité des tempéraments. Et, les caractères particuliers de ces personnages amènent des circonstances singulières et souvent cocasses.

Le rôle de Temperance Brennan entre tout à fait dans cette définition. Elle est si sérieuse, scientifique et cartésienne qu’on ne peut s’empêcher de sourire.

Un exemple d’une situation divertissante est lorsque la docteure Brennan doit plonger dans des eaux troubles et vaseuses pour sortir un baril rouillé contenant un cadavre décomposé. Veut-on en rire ou pleurer? Chose certaine, on ne souhaite pas être à sa place.

« La boue était glissante, mais ferme. J’ai atteint le baril sans encombre, à petits pas précautionneux, effarouchant les crabes sur mon chemin. De près, la puanteur était intenable, j’avais le cœur au bord des lèvres. […] Arrivée à la limite de l’eau, j’ai balayé des yeux le paysage alentour. A priori, pas de serpent roulé en boule, prêt à jaillir. »

Ce n’est pas un serpent qui surgit, mais plutôt un énorme alligator de deux mètres! Chère Temperance, elle a peur des serpents, mais pas des alligators.

J’aime bien aussi les liens avec le Québec. J’ai ri, lorsqu’à la page 341, le policier québécois Ryan lâche un « Tabarnac »! On voit que l’auteure connait bien le Québec!

L’amie de mon club de lecture m’ayant prêté cet ouvrage avait raison en me disant que les œuvres de Kathy Reichs ne sont pas toutes égales.

En guise de conclusion, si vous cherchez un bon roman policier, choisissez un « Kathy Reichs » mais pas n’importe lequel. Retenez ce titre, Entre deux os.

La photo de Lhom

Pour terminer, Lhom nous amène cette semaine avec sa photo à Charleston, Caroline du Sud.

Charleston

Et vous? Avez-vous déjà lu des livres de Kathy Reichs? Avez-vous remarqué la même chose que mon amie et moi?

Bonne lecture.

Phrenssynnes

P.S. Kathy Reichs et ses éditeurs n’ont pas été mis au courant de ce projet.

11 réflexions sur “À la recherche d’un excellent roman policier à lire pour l’été 2021: Entre deux os, de Kathy Reichs

  1. Josée 25 mai 2021 / 6:46

    Pour ma part, je n’ai jamais lu de roman policier! J’ai essayé une fois… et je n’ai pas terminé le livre… ce qui ne me ressemble pas.

    Aimé par 1 personne

  2. Isabelle Frappier 24 mai 2021 / 1:18

    Ma fille adore ce genre de romans, je vais lui passer l’information! Merci pour la suggestion. Bon dimanche!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.