Réponse à un commentaire sur le blogue

« Bravo pour ton initiative de traduire tes articles. Tout un défi!

Comment la plateforme medium.com t’apprend à améliorer ton écriture en ligne? »

Voici un des commentaires de ma dernière chronique sur le blogue. Étant donné que mon explication aurait été trop longue, j’ai décidé d’y répondre par un article.

Medium.com c’est un peu comme un blogue

J’ai découvert la plateforme medium.com en écoutant un podcast avec Benjamin Hardy comme invité. Il racontait que son but, à la fin de ses études de doctorat en psychologie organisationnelle, était de devenir un auteur de best-sellers. Il a aussi mentionné qu’il avait développé ses talents d’écriture en partie, grâce à medium.com.  Je ne connaissais pas ce site.

Benjamin Hardy

Le docteur Hardy nous expliquait comment il avait appris à présenter son texte, avoir des sous-titres, bien aérer les paragraphes, etc.

Je me suis mis à la recherche de cette plateforme. Et j’y ai découvert une pléthore de rubriques sur le sujet. Cela en était ahurissant !

Une communauté d’écrivains

Grâce à ces articles, j’ai constaté l’existence de nombreuses applications m’aidant à améliorer mes écrits. J’ai aussi trouvé plusieurs trucs pour captiver les lecteurs, avoir des titres plus accrocheurs, etc.

Le site me permet en plus de m’exercer, d’augmenter mon lectorat.

Le contact avec la communauté d’écrivains du site est un gros avantage.

Évidemment, la presque totalité des articles est en anglais. J’ai cherché et j’en ai trouvé quelques-uns en français, mais j’ai eu l’impression que le lectorat n’est pas très grand en français.

Phrenssynnes sur medium.com
Capture écran de Phrenssynnes

Pourquoi la présentation est intéressante

Je constate que les articles sont bien présentés. Par exemple, en haut de chaque page est inscrit le nombre de minutes que cela prend à lire. Si l’on est pressé et qu’un papier nous intéresse, on peut l’archiver et le consulter plus tard. Une autre particularité que j’aime est la barre de défilement dans le haut, pour pouvoir suivre la progression de notre lecture. On voit si l’on achève et je dois avouer que cela a un impact. Si je sais que je suis presque rendue à la fin, je continue.

C’est une plateforme payante. Cela coûte cinq dollars américain par mois. Vous pouvez vous abonner sans frais avec une adresse courriel. Vous pouvez ainsi lire un certain nombre d’articles gratuitement avec une limite mensuelle. Je crois que c’est trois. J’ai trouvé que les rubriques étaient si stimulantes que cela valait la peine de débourser.

On peut sélectionner les sujets qui nous intéressent et recevoir un courriel d’information pour les nouvelles publications dans les groupes choisis.

Les différentes classifications et leurs sous-catégories en anglais

  • Art and entertainment: art, books, comics, fiction, film, gaming, humor, music, non fiction, photography, podcast, poetry, tv, visual design.
  • Culture: culture, food, language, makers, outdoors, pets, philosophy, sports, style, travel, true crime.
  • Equality: accessibility, disability, equality, feminism, LGBTQIA, race.
  • Health: addiction, coronavirus, fitness, health, mental health.
  • Industry: business, design, economy, freelancing, leadership, marketing, media, product management, remote work, start-ups, UX, Venture capital, work.
  • Personal development: creativity, mindfulness, money, productivity, writing.
  • Politics: gun control, immigration, justice, politics.
  • Programming: android, dev, data science, iOS, JavaScript, machine learning, programming, software engineering.
  • Science: biotech, climate change, math, neuroscience, psychology, science, space
  • Self: astrology, beauty, family, lifestyle, parenting, relationships, self, sexuality, spirituality.
  • Society: basic income, cannabis, cities, education, history, psychedelics, religion, San Francisco, social media, society, transportation, world.
  • Technology: artificial intelligence, blockchain, cryptocurrency, cybersecurity, digital life, future, gadgets, privacy, self-driving cars, technology.

Tel que vous pouvez le constater, c’est très varié.

Pour ma part, ce qui m’a le plus enthousiasmée, comme je l’ai dit au début, c’était l’écriture en ligne. Mais j’y ai trouvé d’autres sujets captivants : le développement personnel, la créativité, la nutrition, la santé, les voyages, etc. En fait, un peu les thèmes dont je vous parle dans « Le blogue de Phrenssynnes ».

Personnalisation

Sur medium.com, vous pouvez sélectionner non seulement certaines classes d’articles, mais aussi suivre certains auteurs ou diverses publications. Une publication est une sorte de magazine ou de revue. Chacune se spécialise dans différents sujets et ce sont des textes choisis et révisés par des éditeurs, donc de meilleure qualité. On peut visualiser le nombre d’abonnés pour chaque publication et ainsi identifier lesquelles sont les plus importantes.

J’ai publié!

L’hiver dernier, je me suis lancée. J’ai publié deux articles en anglais. Je l’ai fait pour m’amuser, me tester et voir si j’étais capable!

Puis, j’ai mis cela un peu de côté car j’ai travaillé sur mon projet de blogue autohébergé pour avoir un site plus professionnel.

Et au printemps, une éditrice de la publication The Secret Society sur medium.com m’a invité à présenter un article! Quoi de plus stimulant. Je me suis mise à la tâche, j’ai envoyé mon texte et j’ai reçu une confirmation. C’est à ce moment que j’ai réalisé que je pourrais écrire plus souvent sur ce réseau.

Si vous désirez y jeter un coup d’œil, voici le lien.

Voilà la réponse pour le commentaire de Christiane.

Et vous? Connaissiez-vous medium.com?

Photo de la semaine

Et pour terminer comme toujours, voici la photo de Lhom pour cette semaine.

L’entrée du Château d’Estoublon

Bonne semaine.

Phrenssynnes