« Ces muffins dont tout le monde parle » de Madame Labriski

Wow! J’ai fait des muffins Labriski!

J’ai reçu en cadeau de mon amie CabareteMango et de son mari ce livre très intéressant. J’aime le dynamisme de madame Labriski et sa volonté de bien manger. J’ai essayé plusieurs types de ses recettes et je trouve que c’est avec les muffins qu’on réussit le mieux les Labriski. Que ce soit aux bleuets, aux carottes, avec des noix ou au chocolat, les muffins Labriski sont tous délicieux. On peut même faire des carrés aux dattes Labriski!

Encore une fois, le livre est magnifique avec de superbes photos et en plus, beaucoup d’informations nutritives cette fois-ci. Pour chaque recette on a le nombre de calories, les quantités de protéines, de glucides, de fibres et de matières grasses par muffin. Glucides? Matières grasses? C’est supposé être sans sucre et sans gras, direz-vous. Quand vous verrez les quantités, vous comprendrez que c’est très peu. En fait, les glucides viennent en majorité des dattes et si vous ajoutez des pépites de chocolat et bien, il y en a un peu aussi dans… le chocolat! Et les matières grasses, par exemple, dans la recette que j’ai faite proviennent probablement de l’œuf.

Il faut cesser de cuisiner les muffins comme dans les années 1950, avec plein de beurre, de margarine, de shortening, de cassonade et de sucre. Avouons-le, ce n’étaient pas des muffins, mais des gâteaux!

Madame Labriski, comme elle l’a déjà mentionné, n’est pas nutritionniste mais le travail nutritionnel est fait dans ce dernier livre.

Chaque recette peut être adaptée pour un régime sans gluten et/ou végan.

Muffins "Becquer les baies"
Muffins « Becquer les baies »

J’ai essayé la recette intitulée « Becquer les baies », c’est-à-dire à l’avoine et aux petits fruits. Seulement 120 calories par muffin! Normalement, on met de la compote de pommes et framboises non sucrée. Je n’en avais pas et j’ai remplacé par de la compote de pommes seulement.

Autre différence, j’ai garni de noix de pécans au lieu de gruau.

Vous rappelez-vous lorsque je vous parlais de l’émulsion? Dans cet autre article: Comment réussir vos recettes Labriski ou le cake foulopomme

L'importante émulsion
L’importante émulsion

Voici une image où on voit cette émulsion très importante pour réussir la recette.

Les muffins « Becquer les baies », je vais en refaire, c’est certain.

Autre chose attrayante dans le livre, il y a des recettes de muffins salés. Cela peut nous donner des idées pour les boîtes à lunch. Exemples: Gratinerie jambon-fromage, Champi champette (Champignon, roquette et romarin) et Kalotomate (Kale, tomates séchées et épices). Des noms à nous mettre l’eau à la bouche.

Et à la fin, il y a une section avec des recettes « dans une tasse ». Lorsqu’on veut faire une seule portion et qu’on manque de temps.

Si je vous ai donné le goût de cuisiner des Labriski, j’adorerais avoir des photos des vôtres dans mes commentaires!

En guise de conclusion cette semaine, voici la photo de Lhom.

Lake Placid, New York
Lake Placid, New York

Bonne semaine.

Phrenssynnes

P.S. Madame Labriski et ses éditeurs n’ont pas été mis au courant de ce projet.

P.P.S. Mon amie CabareteMango et son mari ont bien aimé mes muffins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *