5 suggestions de lecture pour vous distraire ce printemps

J’ai commencé ce blogue il y a un peu plus de deux ans et en même temps, j’ai lancé un club de lecture avec des amies.  Je rêvais depuis longtemps d’écrire en ligne et je trouvais que les deux activités se mariaient bien.  Cela me permettait de partager ainsi mes résumés de livres sur un site web après ma rencontre littéraire.

J’étais loin de penser, au début, que cela m’amènerait à publier si assidument.  C’est sûrement parce que j’aime ça! Après tous ces mois, je suis fidèle au poste. Tous les samedis matin, mon article a déjà atterri dans votre boîte courriel prêt à être consulté pendant que vous savourez votre café.

Lire la suite

L’appel du néant de Maxime Chattam

Aujourd’hui, je vous parle d’un auteur français connu, mais pas de moi.  Maxim Chattam, Maxime Drouot de son vrai nom, écrit des romans policiers après avoir fait des études en criminologie.

Il y a longtemps que je voulais lire les oeuvres de cet écrivain.  Je me suis décidée au hasard à la librairie et j’ai acheté L’appel du néant. 

 Quatrième de couverture

« Traque infernale.

Médecine légale.

Services secrets.

… Menace et terreur.

La victoire du Mal est-elle inéluctable ?

Ludivine Vancker et ses collègues de la section de recherche de la gendarmerie de Paris enquêtent sur un tueur insaisissable dont les traces ne permettent pas l’identification.  L’affaire se complique encore plus lorsque la DGSI s’invite dans l’enquête… Ce thriller va détruire vos nuits et hanter vos jours. »

Lire la suite

Louise Penny? Mais qui diable est Louise Penny?

Mais qui diable est Louise Penny?
Voici qui elle est selon Wikipédia :

« Louise Penny, née le 1er juillet 1958 à Toronto, est une femme de lettres canadienne surtout connue pour ses romans policiers. En 2011, elle demeure à Sutton au Québec où se situe le décor des enquêtes de l’inspecteur québécois Armand Gamache de la Sûreté du Québec. Les livres de cette série lui ont valu quatre fois de suite (2007–2010) le prix Agatha pour le roman policier de l’année qui se conforme au genre du whodunit dans le style d’Agatha Christie. »

J’ai découvert Louise Penny grâce à un de mes voisins qui m’a chaleureusement recommandé la lecture de ses romans policiers. Il m’avait dit que c’était une anglophone vivant dans l’Estrie et qu’elle était dans la liste des Best-Sellers du New York Time!
J’ai commencé par son premier roman « En plein cœur » et je dois avouer que j’ai trouvé le début ardu. L’histoire se passe dans le village de Three Pines, il y a beaucoup de personnages et je les mélangeais tous. Cela m’a pris du temps à les démêler et bien les reconnaître. Cela valait la peine car je trouve qu’elle a une belle écriture et j’adore tous ses personnages. Ce qu’il y a d’admirable c’est que son héros Armand Gamache est un policier qui a bon cœur et avec de bonnes valeurs et qu’il est, non seulement marié, mais heureux avec son épouse Reine-Marie. Contrairement à plusieurs romans policiers où le personnage principal est un détective séparé ou divorcé ou alcoolique et ou un peu beaucoup dérangé etc… Pour en citer quelques-uns: Harry Bosch de Michael Connelly Victor Lessard de Martin Michaud , Harry Hole de Jo Nesbo, Kurt Wallander de Henning Mankell.  Pour moi, Armand Gamache est un vrai héros.  C’est aussi un être humain et l’auteure réussit bien à nous le faire ressentir.  Il a ses « dadas » et ses démons (que d’ailleurs j’aimerais plus découvrir encore).

Four Pines
Ha! Ha! Moi je vis à « Four Pines »!

Je sens que j’ai quelques atomes crochus avec elle car je suis, moi aussi, un modèle « 1958 », j’aime les romans policiers et j’ai de l’admiration pour elle par rapport à sa vie personnelle.  J’aimerais tellement la rencontrer.

Louise Penny a publié une quinzaine de roman et chacun d’entre eux est une enquête sur un meurtre.  Il y a un fil conducteur entre chacune de ses histoires où on apprend à découvrir la vie de ce fabuleux détective, de ses collègues, amis et sa famille.

Mon petit côté chauvin est content de lire ces romans qui se passent au Québec.  Louise Penny est née en Ontario mais elle a adopté le Québec où, dit-elle, elle se sent chez elle.  Elle y parle de l’hiver rigoureux, des forêts denses où on ne doit pas s’aventurer au risque de s’y perdre, de la chaleur d’un café bistro, de notre goût pour la bonne gastronomie, etc.  Au début de son dernier roman elle décrit un blizzard où Armand Gamache doit se déplacer en voiture avec d’autres personnes.  Elle nous fait bien ressentir le danger.  Moi qui vis ici depuis ma naissance, je suis habituée, comme tous mes compatriotes, à ces énormes tempêtes de neige et on oublie parfois comment elles peuvent être dangereuses.  Bref, j’adore que Louise Penny fasse connaître au monde entier ce coin de pays que moi aussi j’aime.

Louise Penny ne nous déçoit pas. Je ne saurais vous recommander un livre plus que l’autre car je les aime tous.  Par contre, j’ai peut-être une petite préférence pour Enterrez vos morts car l’action a lieu dans la ville de Québec!

Et vous?  Connaissiez-vous Louise Penny?  Sinon, je vous souhaite une bonne lecture.

Phrenssynnes.

p.s. Louise Penny, ses éditeurs et ses maisons d’édition n’ont pas été mis au courant de ce projet.  Les livres que j’ai lu d’elle ont été acheté par moi, ou reçus en cadeau d’un de mes proches ou empruntés à la bibliothèque.

Références: https://fr.wikipedia.org/wiki/Louise_Penny